moratoire-eolien.fr

L'accès à l'électricité en France

Alors qu'ERDF a eu pendant très longtemps le monopole de la distribution d'énergie électrique dans l'hexagone, le marché s'est ouvert en 2007 pour accueillir des concurrents moins chers et en nombre important. Face à cette diversité de l'offre, quelles sont les offres qui se présentent aux particuliers ? aux professionnels ? Quels avantages ces derniers peuvent-ils tirer d'une offre qui leur serait propre ?

 

D'autre part, la mobilité des personnes ainsi que l'émergence des énergies renouvelables invitent à reconsidérer la question du déménagement (de plus en plus fréquent) et des démarches à réaliser ainsi que de la production autonome d'énergie électrique qui permet non seulement de préserver la planète mais aussi d'économiser de l'argent en se faisant soi-même producteur d'électricité.

 

Souscrire à un contrat pour les particuliers :

 

EDF, qui est le fournisseur traditionnel d'électricité en France, propose un tarif réglementaire, appelé "tarif bleu", fixé par les ministères de l'économie et de l'énergie. Par conséquent, ce tarif ne varie pas arbitrairement au gré des décisions de l'entreprise. EDF, détenu majoritairement par l’État, se doit de respecter cette tarification au kilowattheure (kWh). En effet, le prix du contrat pour les particuliers comprend deux choses : une part fixe (l'abonnement) et une part variable selon la consommation en kWh d'énergie.

 

Or depuis 2007 et la libéralisation du marché, de nouveaux concurrents ont pu entrer en lice, proposant le plus souvent un prix réduit de 5% par rapport au tarif bleu (telle est, en tout cas, l'offre proposée par Direct Energie).

 

Offre spéciale pour les professionnels :

 

Pour les entreprises de taille moyenne EDF propose une tarification plus avantageuse appelée "tarif jaune". Ici cependant les autres distributeurs d'énergie (comme Engie, Vattenfall ou Alterna...) ne parviennent pas à présenter des prix plus attrayants. Certains fournisseurs d'énergie verte (produite à 100% par les énergies renouvelables) ont toutefois des offres indexés au tarif jaune. Mais cela suppose que l'entreprise accepte de débourser davantage dans son contrat énergétique, moyennant quoi elle peut faire un geste significatif en faveur de l'environnement.

 

Pour les grosses entreprises et le monde de l'industrie un tarif vert est également proposé. Là encore plusieurs acteurs se disputent les parts de marché, dont EDF et Engie ou Enercoop.

 

Le cas du déménagement :

 

Le nombre de déménagements n'a eu de cesse d'augmenter ces dernières années, à cause de la mobilité toujours accrue des étudiants et des actifs. Avant de déménager il convient toutefois d'effectuer certaines démarches auprès de son fournisseur d'énergie. Les choses se font plutôt aisément, les contrats étant désormais sans engagement. Il suffit d'appeler ou de contacter l'entreprise à laquelle vous êtes abonné avant de déménager et de lui signifier votre départ (afin que l'abonnement et l'électricité consommée par le prochain locataire ou propriétaire ne vous soient pas prélevés). Pour l’emménagement dans un nouveau domicile il est toutefois recommandé d'appeler votre nouveau fournisseur 15 jours en avance pour lui laisser le temps de poser un nouveau compteur et de vous relier au réseau électrique.

 

Peut-on produire sa propre électricité ?

 

De plus en plus de foyers par conviction écologique ou pour être plus autonomes se tournent vers l'auto-production d'énergie. Grâce au développement des énergies renouvelables, il est désormais possible d'installer chez soi une petite éolienne, de fixer des panneaux solaires sur la toiture ou bien encore de se procurer une chaudière produisant de l'énergie électrique (un "écogénérateur").

 

 

Produire soi même son électricité, une alternative envisageable pour les particuliers

LIRE

CE SITE EST EDITE PAR MORATOIRE-EOLIEN.FR

CGU