moratoire-eolien.fr

Le nucléaire

Les énergies renouvelables, un alternative viable ?

Actuellement, la France fait partie des plus grands consommateurs d’énergie nucléaire au monde. En effet, malgré les intentions de basculer dans la consommation en énergie renouvelable, la transition est encore difficile. La majeure partie de la consommation étant produite par le nucléaire. Cependant, depuis quelques années, de plus en plus de français optent pour l’énergie renouvelable. Ce qui pourrait accélérer la couverture du territoire et favoriser la transition pour réussir à mieux se passer du nucléaire et consommer plus à travers les installations de ressources énergétiques renouvelables. Un point sur la situation dans cet article.

 

La situation actuelle de la consommation en énergie nucléaire

 

En France, il existe 58 réacteurs nucléaires et 19 centrales sur tout le territoire. Ces derniers produisent les 76.3 % de la consommation des ménages et des industries françaises, en 2015. La présence de ces réacteurs permet à l’EDF de produire 63.13 GW d’électricité, ce qui est la seconde production la plus importante au monde, après celle des États-Unis. Le nombre de ces réacteurs continue d’augmenter et un nouveau est en cours d’implantation à Flamanville. Ce dernier peut fournir jusqu’à 1 650 MWe.

 

Parallèlement, il existe aussi 12 réacteurs qui sont hors d’usage dont 9 étaient déjà utilisés depuis 1950, 1 qui utilisait du gaz-eau lourde et les 2 derniers qui fonctionnaient avec le système à neutrons rapides. Pour ce qui est des autres, ils sont à peine âgés de 15 ans et l’EDF compte augmenter leur durée de vie jusqu’à 50 à 60 ans. Ce qui veut dire que l'Etat projette de mettre hors d’usage certains de ces réacteurs et de les remplacer sans encore penser à la transition à l’énergie dite renouvelable.

 

Évolution de l’utilisation de l’énergie renouvelable

 

Au niveau international, la consommation énergétique entre de plus en plus dans la transition à l’énergie renouvelable. En effet, depuis 2015, l’utilisation des ressources de productions en énergie dite renouvelable a dépassé celle du charbon. Partout dans le monde, les rapports de l’AIE ont également souligné qu’il y a une augmentation d’utilisation de l’ordre de 500 000 panneaux solaires au quotidien qui trouvent le jour (pour accéder au rapport complet en Français: http://www.ren21.net/wp-content/uploads/2016/06/GSR_2016_KeyFindings_FRENCH.pdf). Ce qui permet d’espérer que dans les prochaines 5 années, il est possible de voir une augmentation de 13 % de la consommation d’énergie renouvelable dans le monde.

 

Pour ce qui est de la France, la prévision était de diminuer de 50 % l’utilisation de l’énergie nucléaire d’ici 2015 contre une meilleure utilisation des ressources énergétiques renouvelables. Toutefois, depuis les années 70, la production du nucléaire n’a cessé d’augmenter, c'est-à-dire, 57.1 Wh en 1970 et 436, 47 TWh en 2014, tandis que celui du renouvelable a légèrement augmenté voire stagné entre 1970 et 2012. En effet, la moyenne entre ces années est de 70 TWh.

 

Malgré tout, l'Etat français prévoit de réduire la consommation d’énergie nucléaire pour faire place à l’énergie renouvelable dans les années à venir. Cette transition sera marquée par la réduction de la consommation du nucléaire au profit de l’éolienne et du solaire qui produisent les 17.42 % des besoins en électricité des français actuellement. Ainsi, l’état prévoit une augmentation entre 8 et 10 GW à partir du photovoltaïque d’ici 2018 et entre 12 et 20 GW jusqu’en 2023. En même temps, cette transition considérera également l’utilisation de 14 à 15 GW d’énergie issue des installations éoliennes en 2018 et 21 à 27 GW d’ici 2023.

 

pour aller plus loin

Les énergies solaires

LIRE

Les énergies marines

LIRE

Les éoliennes

LIRE

Que pensent les français de ces énergies ?

LIRE

Tous droits réservés - moratoire-eolien.fr - 2017