moratoire-eolien.fr

 

Le nucléaire

les éoliennes

Les éoliennes (dont le nom est issu du dieu du vent Eole) est un dispositif qui convertit l’énergie du vent en énergie mécanique. Elles sont constituées de pales qui tournent autour d’un rotor et se meuvent grâce au vent.

 

Avantages des éoliennes

 

L’éolien est une énergie renouvelable ne demandant aucun carburant. Elle ne crée pas de gaz à effet de serre et n’entraîne pas de déchets. Sur le long terme, elle aide à maintenir la biodiversité des milieux naturels en contrecarrant le changement climatique.

Cette énergie n’a pas de conséquences négatives sur la qualité de l’air et ne pollue pas les eaux et les sols.

Son prix de revient a énormément diminué depuis 2011.

Cette énergie renouvelable suit la consommation d’énergie : le vent est plus présent en hiver, période où le besoin d’électricité est le plus élevé.

Un parc éolien se construit rapidement et, après son démantèlement, le site retrouve son état originel.

Un parc d'éoliennes n’entrave pas les activités industrielles et agricoles à proximité.

L’énergie éolienne est la source de production électrique qui, à moindre coût, permettra à la France de tenir ses engagements relatifs à la loi de transition énergétique.

 

Parc éolien français

 

La France a le projet, d’ici 2030, de parvenir à 32 % d’énergie renouvelable par rapport à sa consommation totale d’énergie. Sur l’année 2016, le parc éolien français a produit près de 4 % seulement de la part de l’électricité. Fin 2016, la France détenait près de 12 GW de capacité installée. A la même date, la Chine en avait plus de 168 GW, les Etats-Unis plus de 82 GW et l’Allemagne plus de 50 GW.

L’installation de 6 parcs éoliens off-shore (situés en mer) sont envisagés le long des côtes françaises : en Seine-Maritime (près de Fécamp et à Tréport), dans le Calvados (Courseulles-sur-Mer), en Loire-Atlantique (Saint-Nazaire), dans les Côtes-d’Armor (Saint-Brieuc) et en Vendée (entre l’île d’Yeu et l’île de Noirmoutier). Ces parcs devraient représenter une puissance d’environ 3300 MW.

Les parcs terrestres sont installés sur des sites qui possèdent des vents de bonne qualité, à 500 m minimum des habitations et à une distance de 5 km au minimum des radars météo et de l’aviation civile dans le total respect des paysages.

On trouve le plus grand nombre de projets dans les Hauts-de-France, dans le Grand-Est et en Occitanie.

En France, la fabrication d’énergies renouvelables est imbriquée dans le mix énergétique où domine l’énergie nucléaire. En 2016, la France a produit 531 TWh (milliards de kWh) ainsi répartis : 384 d’origine nucléaire, 64 d’origine hydraulique, 21 d’origine éolienne et 8 d’origine solaire.

 

Loi de transition énergétique

 

La loi de transition énergétique pour la croissance verte, promulguée en 2015, a pour objectif de faire grimper le pourcentage des énergies renouvelables à 23 % de la consommation totale d’énergie en 2020 et, à l’horizon 2030, à 32%.

En France, la production d’origine éolienne est en augmentation constante.

Ces nouvelles installation permettent à la France d’avoir une marge d’approvisionnement en électricité jusqu’en 2020. Elle pourra ainsi faire face aux variabilités saisonnières liées à l’offre et à la demande et à l’arrêt de centrales de production.

 

 

pour aller plus loin

Les énergies solaires

LIRE

CE SITE EST EDITE PAR MORATOIRE-EOLIEN.FR

CGU