moratoire-eolien.fr

Le nucléaire

Pourquoi le nucléaire n'est-il pas renouvelable ?

Certains affirment que l'énergie nucléaire peut se substituer aux énergies fossiles (charbon, pétrole et gaz) et qu’elle est une énergie propre. Qu’en est-il réellement ?

 

Fonctionnement des centrales nucléaires

 

L’électricité produite en France provient à 88% des centrales nucléaires. Pour fonctionner, ce type de centrale a besoin d’uranium, un minerai que l’on trouve dans différentes régions du monde. L’énergie nucléaire est produite dans le réacteur de la centrale en cassant les noyaux des atomes d’uranium. On appelle cela la fission. Ce procédé dégage une grande quantité d’énergie qui produit de la chaleur. La chaleur ainsi dégagée transforme l’eau se trouvant dans la centrale en vapeur. Celle-ci fait tourner des turbines qui produisent de l’électricité.

Création de différents types de déchets radioactifs

 

L’énergie nucléaire n’est cependant pas une énergie propre car elle produit des déchets non recyclables sous différentes formes (solide, liquide ou gaz). Ceux-ci peuvent provenir directement du processus de fission, de la transformation de l’uranium avant son utilisation ou du démantèlement de la centrale une fois que celle-ci arrive en fin de vie. Les centrales atomiques sont les principaux producteurs de déchets radioactifs. Ceux-ci sont classés en fonction de leur taux de radioactivité : très faible activité (TFA), faible activité (FA), moyenne activité (MA) et haute activité (HA). Ils sont aussi classés en fonction de leur durée de vie : vie très courte (inférieur à 100 jours), vie courte (inférieur à 31 ans) et vie longue (supérieur à 31 ans).

 

Traitement des déchets

 

Jusqu’au début des années 90, les déchets nucléaires étaient déversés directement dans la mer. Entre 1950 et 1993, 100.000 tonnes de déchets ont ainsi été jetés dans la Manche. Depuis l’interdiction du déversement en mer en 1993 par la convention internationale de Londres, ils sont désormais entreposés en surface en attendant d’être enfoui à faible ou à grande profondeur en fonction de leur radioactivité et de leur durée de vie.

 

Il existe différentes méthodes pour traiter les résidus issus de l’énergie nucléaire. On peut le vitrifier c'est-à-dire les fusionner avec du verre, les enrober de bitume ou de ciment ou les compacter pour réduire leur volume. Dans le cas de déchets de faible intensité issus du retraitement, on peut également les incinérer ou les rejeter dans la mer, via des canalisations. C’est ce que fait par exemple l’usine de retraitement de La Hague en Normandie.  Certains résidus peuvent être transformés en MOX, un nouveau combustible qui est un mélange de plutonium et d’uranium.

 

Enfin, il existe une autre solution pour se débarrasser des déchets nucléaires mais celle-ci est encore à l’état de projet. Il s’agirait de les mettre dans une fusée et d’envoyer celle-ci vers le soleil. Cette solution ultime coûterait très chère et présenterait des risques importants (explosion de la fusée, chute des déchets après le lancement…..).

 

En conclusion, l’énergie nucléaire n’est donc pas une alternative aux énergies fossiles. Elle n’est ni propre (production de déchets), ni renouvelable (nécessité d’extraire des ressources minières qui ne sont pas inépuisables) et présente des risques non négligeables pour l’environnement à court, moyen et long terme.

 

CE SITE EST EDITE PAR MORATOIRE-EOLIEN.FR